La formaton syndicale EDITORIAL DE JEAN-CLAUDE MAILLY

, par udfo79

Le mouvement syndical indépendant s’est toujours préoccupé de contribuer à l’émancipation des salariés (c’est-àdire leur liberté individuelle) par l’instruction. « Ce qui manque à l’ouvrier c’est la science de son malheur  », disait Fernand Pelloutier (un des fondateurs du syndicalisme). C’est pourquoi la formation syndicale est considérée par la confédération Force Ouvrière comme une priorité. Cette formation est en permanence actualisée. Par exemple toutes les sessions 2009 ont intégré la question de la représentativité syndicale. Vous trouverez dans ce dépliant quelques éléments sur le programme de formation syndicale continue qui est proposé tous les ans à environ 10000 stagiaires. Rapprochez-vous de votre Union départementale à travers votre syndicat pour connaître tous vos droits en la matière. Bonne formation. Jean-Claude Mailly Secrétaire général

POURQUOI UNE FORMATION SYNDICALE ?

– Être délégué du personnel en qui les salariés ont confiance. – Faire exercer par le comité d’entreprise et le CHSCT (ou la DUP) toutes leurs prérogatives. – Établir un cahier de revendications crédible et savoir négocier avec son employeur. – Connaître ses droits pour mieux les exercer…, tout cela ne s’invente pas, tout cela s’apprend ! La formation syndicale à Force Ouvrière a été conçue pour répondre aux besoins réels des salariés dans l’exercice de toutes les activités syndicales. Le nouvel adhérent comme le secrétaire de syndicat, le délégué du personnel comme le conseiller prud’homal y trouvera une session adaptée à ses besoins.

COMMENT ?

Á titre d’exemple, 12 réponses pour 12 questions les plus fréquentes :

Ai-je droit à la formation syndicale ?

Réponse : Oui, tout salarié (art. L.3142-7 du Code du travail) peut bénéficier (sous certaines conditions) de la formation syndicale.

Puis-je participer à une session sans être adhérent(e) à Force Ouvrière ? Réponse : Non, pour bénéficier de la formation syndicale, il faut être adhérent(e) (c’est-à-dire : à jour de ses cotisations auprès du syndicat de l’entreprise).

Á qui m’adresser pour m’inscrire ?

Réponse : Á l’Union départementale FO par l’intermédiaire de ton syndicat. Les demandes d’inscription doivent parvenir à l’UD un mois et demi avant le stage.

Quand demander le congé auprès de l’employeur ?

Réponse : La demande de congé doit être adressée à l’employeur au minimum un mois avant le début de la formation.

Mon employeur peut-il refuser ma demande ?

Réponse : Oui, mais il doit justifier son refus. Cela peut être le cas quand : – le contingent annuel des jours de formation est atteint dans l’entreprise ; – il existe des raisons de service, mais l’avis conforme du comité d’entreprise est requis ; – le nombre excessif de demandes.

Suis-je rémunéré(e) pendant mon stage ?

Réponse : L’employeur est tenu de verser une rémunération au salarié pendant la durée du stage. Cette obligation peut être plafonnée à 0,08 pour mille de la masse salariale pour l’ensemble des salariés en congé de formation syndicale (art. L.3142-8 du Code du travail). Force Ouvrière a obtenu que cette rémunération (art. L3142- 8 du Code du travail – loi n°789/2008 du 20/08/2008) soit versée à la fin du mois. En cas (exceptionnel) de perte partielle de rémunération et sous réserve de justification, l’organisme de formation peut la rembourser.

Les frais de déplacement, de restauration ou d’hôtellerie sont-ils pris en charge ?

Réponse : Ces frais sont pris en charge, sous conditions, par l’organisme de formation (ou le comité d’entreprise).

Dès mon retour dans l’entreprise, dois-je fournir un document à l’employeur attestant dema présence au stage ?

Réponse : Oui, l’animateur du stage remettra à chaque participant une attestation de présence. Celle-ci devra être remise à l’employeur.

Accident en cours de stage et accident de trajet, que faire ?

Réponse : Les accidents en cours de stage et les accidents de trajet donnent lieu à réparation. La loi a étendu le bénéfice des dispositions de l’article L.412-8 du Code de la Sécurité sociale aux salariés accomplissant une session de formation dans les conditions prévues par les articles L.4616-14, L.2325-44 et L.3142-7 du Code du travail, pour les accidents survenus par le fait ou à l’occasion de cette formation.

Suis-je tenu(e) à des obligations après le stage ?

Réponse : Non, Force Ouvrière considère que l’indépendance du syndicat et la liberté individuelle sont indissociables. C’est pourquoi il appartient à chaque adhérent de décider seul si son engagement militant l’amène à prendre plus de responsabilités syndicales ou non.

Vais-je revenir à l’école ?

Réponse : Non, les stages sont animés par des militants qui utilisent les outils pédagogiques les plus modernes (power-point, vidéos…) dans une démarche interactive où les stagiaires progressent par eux-mêmes, dans un esprit convivial, par des discussions, des recherches individuelles et collectives…