7 septembre 2010 Prise de parole FORCE OUVRIERE

, par udfo79

Chers amis, chers camarades,

Si Force Ouvrière prend la parole séparément aujourd’hui, c’est parce que FO appelle clairement au retrait de la réforme des retraites. Quand on se bat et qu’on veut gagner, il faut être clairs ! C’est de cette manière que nous avions obtenu l’abandon du CPE. Soit on veut le retrait, soit on est pour des aménagements à la marge. C’est la raison pour laquelle FO n’a pas signé un appel qui ne dise pas clairement RETRAIT de ce projet de réforme. FO répète depuis plusieurs mois que ce projet n’est ni amendable ni négociable ! En effet, cette réforme est injuste socialement et inefficace économiquement. Dès lors que l’objectif essentiel est de remettre en cause l’âge de départ en retraite et la durée de cotisation, FO refuse de s’inscrire dans la négociation des aspects secondaires. Ce serait négocier le poids du boulet et la longueur de la chaîne ! Comment accepter un tel recul social quand WOERTH lui-même dit que cette réforme ne réglerait le problème qu’en 2018 et qu’il faudrait en reparler en 2020 !? En attendant, ce sont tous les régimes spéciaux, tout le régime solidaire qui disparaitrait. Et on nous dit vouloir tenir compte de la pénibilité ?? Ils veulent tout individualiser. Qui a aujourd’hui et aurait demain les moyens de se payer une retraite complémentaire privée ? Contrairement à ce que certains prétendent, FO non seulement ne divise pas, non seulement n’est pas isolée, mais FO exprime clairement ce que pense l’immense majorité des salariés de ce pays. Si aujourd’hui, à Niort, comme dans toute la France, nous avons fait grève et manifester par centaines de milliers, ce n’est pas pour quémander des broutilles, c’est pour obtenir le retrait du projet, afin d’imposer des véritables réponses au problème des retraites. La richesse produite dans ce pays s’est amplifiée ces dernières années et les profits des actionnaires ont explosé. Par contre la répartition des richesses, au profit des salariés, s’est très largement amoindrie. Or nous savons que 2 points de Produit Intérieur Brut règleraient le problème de financement des retraites pour les retraités d’aujourd’hui et de demain. C’est un choix politique, comme celui de mettre fin aux exonérations pour assurer le financement de la sécurité sociale, comme celui d’augmenter les salaires, comme celui de stopper la casse des services publics et la Révision Générale des Politiques Publiques qui détruit des milliers d’emplois. Force Ouvrière refuse d’accompagner ce principe qui consiste à toujours faire payer plus les salariés du public comme du privé. C’est pourquoi nous avons proposé, depuis plusieurs mois, la grève franche aux autres organisations syndicales seule à même de faire reculer un gouvernement obstiné. La grève pour bloquer le pays, c’est cela qu’il faut pour gagner. FO refuse que les marchés, et leurs agences de notations, suivis par le FMI et l’Union Européenne auxquels les gouvernements se soumettent, dictent leur loi et que les salariés paient le prix fort. Alors camarades, oui FO est POUR le retrait de ce projet de réforme des retraites. Le gouvernement a déposé aujourd’hui son projet au parlement. Le 15, il le fait voter. Entretemps, Force Ouvrière maintient qu’il faut partout se mobiliser, tenir des Assemblées Générales et décider de la suite à donner à cette journée. Partout appeler à la grève en commun pour obtenir le retrait de ce projet. Ceux qui décideraient de négocier des miettes choisiraient donc d’accompagner le gouvernement. Ils seraient responsables d’une trahison face à la revendication légitime criée partout ce 7 septembre. Encore une fois, il y a d’autres solutions que cette réforme. Ceux qui disent le contraire sont d’accord pour nous faire travailler plus et payer plus. FO dit NON. FO dit NON à cette réforme. Nous appelons les salariés et leurs organisations à décider de la grève pour obtenir satisfaction, pour obtenir le retrait de cette réforme.

Chers amis, chers camarades, Saisissez dès maintenant, le temps qui reste, saisissez vos organisations, votez la grève partout clairement POUR LE RETRAIT.

Tous ensemble, en grève, pour le retrait. Force Ouvrière est prête !

Jocelyne BAUSSANT, Secrétaire Général UD FO 79.